IHU LIRYC – L’Institut de Rythmologie et de Modélisation Cardiaque – Bordeaux

L’IHU Liryc est spécialisé dans la prise en charge des pathologies liées aux dysfonctions du rythme cardiaque. Il s’adresse à l’arythmie la plus prévalente et principal facteur de risque des accidents emboliques cérébraux, la fibrillation auriculaire. Au trouble du rythme cardiaque le plus mortel, la fibrillation ventriculaire. Ainsi qu’au trouble de l’activation électrique du ventricule gauche menant à l’insuffisance cardiaque.

 

LIRYC : L’Institut de Rythmologie et Modélisation Cardiaque, est un des six instituts hospitalo-universitaires créés sur le territoire national en 2011 dans le cadre du programme des Investissements d’avenir avec l’objectif de dynamiser la recherche médicale et l’innovation.

 

En Europe, plus de 10 millions d’individus sont touchés par la fibrillation auriculaire, le trouble le plus fréquent du rythme cardiaque. L’IHU Liryc œuvre jour après jour pour étudier, comprendre, diagnostiquer et traiter les dysfonctionnements électriques cardiaques.

 

IHU Liryc, mieux comprendre les dysfonctions du rythme cardiaque

L’IHU Liryc est un institut de recherche fondamentale, clinique et de formation dédié à la compréhension, la prise en charge, et la thérapeutique des dysfonctionnements électriques cardiaques conduisant à l’insuffisance cardiaque et la mort subite.

Il inclut des chercheurs et médecins nationaux et internationaux dans le domaine de la cardiologie, l’imagerie et le traitement du signal/modélisation, ayant des intérêts et des compétences communes en bio-électricité cardiaque.

 

Cet institut, porté par le Professeur Michel Haissaguerre et les équipes de cardiologie du CHU de Bordeaux, regroupe de multiples spécialités autour de l’électrophysiologie cardiaque allant des canaux ioniques (microgénérateurs permettant les échanges électriques dans les cellules) jusqu’à l’étude du cœur entier et les soins prodigués aux patients.

 

Une référence à l’international dans le domaine des dysfonctionnements électriques cardiaques

Le diagnostic, la prévention et le traitement dans le domaine de l’électrophysiologie cardiaque (fibrillations atriales, insuffisance cardiaque électrique, morts subites) font de Liryc une référence en dehors des frontières francophones.

Sa plateforme translationnelle unique forme des cardiologues français et internationaux aux thérapies innovantes (nouveaux dispositifs médicaux, procédures interventionnelles complexes…) et aux nouveaux métiers de la santé. L’IHU forme chaque année des médecins du monde entier et coordonne scientifiquement en France deux congrès internationaux (1 000 et 6 000 participants).

A lui seul, l’IHU Lyric représente 5% de la production scientifique mondiale dans le domaine (Heart Rhythm Society), avec une publication scientifique par jour pour une équipe de 127 chercheurs.

Son écosystème multidisciplinaire permet la mise au point de nouveaux traitements, la création et l’optimisation des produits de santé en rythmologie cardiaque (cathéters, outils diagnostics, systèmes d’imagerie, logiciels, médicaments…).

Un grand capital attractif

L’IHU Liryc possède un cluster établi sur une thématique de recherche ciblée véritablement attractive pour les leaders industriels mondiaux du domaine, mais également pour les startups (déjà plus d’une 20aine d’accords de collaboration actifs).

Le rayonnement international de Liryc se traduit également dans la mixité au sein de ses équipes de recherche. Grâce au développement d’un modèle inédit pour attirer les leaders mondiaux, via son programme de Professeurs invités, Liryc  accueille 22% de scientifiques de nationalité étrangère venant de 21 pays.

Liryc c’est aussi

Une plateforme technologique unique en Europe

Des équipements de recherche de pointe uniques en Europe, permettant l’exploration translationnelle de la molécule au patient (IRM de très haut champ, cartographie optique, supercalculateur, salles d’électrophysiologie hybrides…)

 

Des programmes de recherche uniques en Europe

Avec l’étude multi-échelle de cœurs humains réfutés pour la greffe cardiaque pour la compréhension des mécanismes d’arythmies chez l’homme (1ère mondiale d’isolation des cellules responsables de la mort subite).

 

Des effets levier

Pour générer des revenus propres par des fonds publics et privés français, européens et internationaux au-delà de l’apport du financement public pour son fonctionnement (35% du fonctionnement autofinancé en 2016 ; 13,2M€ levés via des grants depuis 2012).

 

En savoir plus sur Liryc