IHU LIRYC – L’Institut de Rythmologie et de Modélisation Cardiaque – Bordeaux

Logo IHU Liryc L’IHU Liryc est spécialisé dans la prise en charge des maladies du rythme cardiaque. Sa vocation est d’apporter de nouvelles réponses dans les domaines de :

  • la fibrillation auriculaire, le plus fréquent des troubles du rythme, qui touche près de 33 millions d’individus dans le monde, et multiplie par 5 le risque d’AVC,
  • la fibrillation ventriculaire, principale responsable de 4,25 millions de morts subites cardiaques par an dans le monde, soit 10% des décès dans les sociétés occidentales,
  • l’insuffisance cardiaque qui touche 26 millions de personnes dans le monde, 1ère cause d’hospitalisation en France.
LIRYC : L’Institut de Rythmologie et Modélisation Cardiaque, est un des six instituts hospitalo-universitaires créés en 2011 dans le cadre du programme des Investissements d’avenir avec l’objectif de dynamiser la recherche médicale et l’innovation en France, avec un rayonnement international.

 

AVC, mort subite, insuffisance cardiaque, paralysie, démence, troubles cognitifs : les maladies du rythme cardiaque sont responsables de nombreux troubles qui touchent plusieurs millions de personnes à travers le monde et leur prévalence est en forte hausse avec le vieillissement de la population.L’IHU Liryc œuvre jour après jour pour étudier, comprendre, diagnostiquer et traiter les dysfonctionnements électriques cardiaques en se concentrant sur les 3 principales maladies du rythme cardiaque : la fibrillation auriculaire, la fibrillation ventriculaire et l’insuffisance cardiaque.

 

IHU Liryc, mieux comprendre les dysfonctions du rythme cardiaque

L’IHU Liryc est un institut de recherche fondamentale, clinique et de formation dédié à la compréhension, le diagnostic, la prise en charge et la prévention des troubles du rythme cardiaque.

Il inclut des chercheurs, médecins et ingénieurs internationaux dans le domaine de la cardiologie, l’imagerie et le traitement du signal/modélisation, ayant des intérêts et des compétences communes en bio-électricité cardiaque. La force du programme scientifique de l’IHU émerge d’une approche hyper focalisée mais très multidisciplinaire sur les maladies du rythme cardiaque.

 

Cet institut, dirigé par le Pr Jaïs depuis 2021 et porté par les équipes de cardiologie du CHU de Bordeaux, regroupe de multiples spécialités autour de l’électrophysiologie cardiaque allant des canaux ioniques (microgénérateurs permettant les échanges électriques dans les cellules) jusqu’à l’étude du cœur entier et les soins prodigués aux patients.

 

Une référence à l’international dans le domaine des dysfonctionnements électriques cardiaques

Le diagnostic, la prévention et le traitement dans le domaine de l’électrophysiologie cardiaque font de Liryc une référence en dehors des frontières francophones.

Ses plateformes translationnelles uniques forment des cardiologues français et internationaux aux thérapies innovantes (nouveaux dispositifs médicaux, procédures interventionnelles complexes…) et aux nouveaux métiers de la santé. L’IHU forme chaque année des médecins du monde entier et coordonne scientifiquement en France deux congrès internationaux (1 000 et 6 000 participants).

L’IHU Liryc se positionne à la 9ème place des universités internationales en rythmologie cardiaque, aux côtés d’institutions prestigieuses comme la Harvard medical school et la Mayo Clinic, avec 1700 publications scientifiques depuis 2012. pour une équipe de 168 chercheurs.

Son écosystème multidisciplinaire permet la mise au point de nouveaux traitements, la création et l’optimisation des produits de santé en rythmologie cardiaque (cathéters, outils diagnostics, systèmes d’imagerie, logiciels, médicaments…) à partir des besoins directement observés auprès des patients.

Un grand capital attractif

L’IHU Liryc possède une thématique de recherche ciblée véritablement attractive pour les leaders industriels mondiaux du domaine, mais également pour les start-up (avec plus d’une 30aine d’accords de collaboration actifs).

Le rayonnement international de Liryc se traduit également dans la mixité au sein de ses équipes de recherche. Grâce au développement d’un modèle inédit pour attirer les leaders mondiaux, via son programme de Professeurs invités et de chaires d’excellence, Liryc accueille 27% de scientifiques de nationalité étrangère venant de 23 pays.

 

Liryc c’est aussi

Des plateformes technologiques uniques dans le monde

Des équipements de recherche de pointe, permettant l’exploration translationnelle de la molécule au patient (IRM de très haut champ, cartographie optique, supercalculateur, salles d’électrophysiologie hybrides…). Les plateformes technologiques de l’institut ont été conçues pour permettre un transfert rapide des résultats, de la recherche fondamentale à la recherche clinique et aux soins, puis d’en assurer la formation : Une plateforme technique d’imagerie, de biologie moléculaire, d’histologie et d’exploration fonctionnelle.

 

Des programmes de recherche ambitieux

L’excellence scientifique de Liryc est régulièrement soutenue par de prestigieuses institutions nationales et internationales pour porter de nouveaux programmes de recherche et d’innovation, à travers l’attribution de grants nationales et internationales de recherche.Les programmes de recherche s’appuient également sur l’étude multi-échelle de cœurs humains réfutés pour la greffe cardiaque pour la compréhension des mécanismes d’arythmies chez l’homme (1ère mondiale d’isolation des cellules responsables de la mort subite).

 

Des effets levier

Pour générer des revenus propres par des fonds publics et privés français, européens et internationaux au-delà de l’apport du financement public pour son fonctionnement (30% du fonctionnement autofinancé en 2022).

Pierre Jaïs,

Directeur général
Institut Liryc

La France a une recherche médicale de grande qualité, des chercheurs et des ingénieurs reconnus dans le monde entier. L’innovation médicale devrait donc être un fleuron national. Les IHU, en favorisant les synergies et la translation nous en rapprochent. Si la création de start-up en santé bénéficie d’un environnement favorable, nous ne savons pas franchir les étapes suivantes et l’industrialisation. Nos plus belles réussites partent à l’étranger. Les études apportant les preuves cliniques d’efficacité et de sécurité de nos innovations doivent être regardées comme une chance nationale et favorisées (elles sont souvent faites ailleurs, parfois chez nos voisins européens qui proposent des conditions plus favorables). L’émergence de sociétés de plus grande taille, jusqu’au géants mondiaux est un enjeu majeur pour la France et l’Europe qui doit être pensé globalement, avec des fonds d’investissements pertinents, des industriels talentueux encouragés par un environnement administratif et financier favorables. L’IHU Liryc souhaite relever ce défi d’innovation médicale au service des maladies du rythme cardiaque.

En savoir plus sur Liryc